BPJEPS Boxe française, diplôme coach sportif pour la savate

Parmi toutes les formation BPJEPS existant, un grand nombre d’entre elles offre des possibilités en termes d’encadrement des sports de combat. Le BPJEPS Boxe Française, aussi appelé « activités de la savate« , est issu de la catégorie des brevets professionnels «activités pugilistiques ». Le titulaire de ce brevet professionnel de la jeunesse, de l’ éducation populaire et du sport peut exercer en toute autonomie dans différentes structures : salle de sport, entreprise, chez un particuliers ou encore en centre de loisir.

BPJEPS Boxe française

Les objectifs du BPJEPS Boxe française, ou activités de la savate

Le BPJEPS activités de la savate et disciplines associées permet à son titulaire d’organiser la pratique sportive concernée. Il devra ainsi s’occuper de la communication sur les actions de la structure. Il devra aussi assurer la sécurité des pratiquants, des pratiques et du lieu de pratique. De plus, deux spécialisations s’offrent à lui : boxe française, ou bien « canne de combat et bâton« . Par la suite, l’éducateur sportif pourra encadrer des groupes et des individus.

Il aura alors pour mission de concevoir et proposer des actions d’animation et d’entraînement. Aussi, il devra prendre en compte les caractéristiques de chacun de ses élèves pour personnaliser l’entrainement. Il pourra également exercer ses fonctions jusqu’au premier niveau de compétition régionale. Enfin, on demandera éventuellement au moniteur de savate de participer au fonctionnement de la structure.

Quel parcours pour obtenir le BPJEPS spécialité éducateur sportif mention boxe française ?

Le BPJEPS mention savate boxe française nécessite tout d’abord une bonne condition physique. Une excellente maîtrise technique de la discipline sportive visée par la mention du diplôme est aussi requise. Ensuite, pour valider l’obtention du diplôme, le candidat devra passer un double test de sélection. En outre, dans le cadre des options boxe française ou canne de combat, l’évaluation portera sur les compétences technicotactiques en assaut libre et en assaut à thème. Ce dernier sera déterminé par votre jury le jour J de l’épreuve.

Accessibilité : dès l’âge de 18 ans, avec le BAFA ou une expérience d’animateur. ll faut être titulaire du PSC1 (Prévention et Secours Civique de Niveau 1),de l’AFPS (Attestation de Formation aux Premiers Secours), ou du SST (Sauveteur Secouriste du Travail).
Le Certificat de participation à la Journée d’Appel de Préparation à la Défense (JAPD) est également requis
Durée de formation : 1 an à 18 mois dans un centre de formation agréé par les Directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS).
Coût de la formation : de 3 600 à 11 000 €

D’autres BPJEPS :