Internet et sport font-ils bon ménage ?

Le constat est simple : Internet nous facilite irrémédiablement la vie ! Que ce soit par les achats en ligne, les échanges avec ses proches, une motivation sportive ou les nombreux services proposés sur la Toile, Internet est une mine d’informations et de bons plans. Coach Hunter en fait partie, en trouvant un coach sportif à domicile pour chacun et chacune des abonné(e)s du site ! Tout de même, Internet et sport ne vont pas forcément bien ensemble : il faut savoir profiter des avantages sans tomber dans les pièges du web.

 

Internet et sport

 

Internet et sport : un immense magasin mondial

Il vous faut trouver du matériel, une salle d’entrainement, un club, un coach sportif, un médecin du sport ? Commencez par allumer votre ordinateur ! Pour toutes ces recherches, Internet et sport font bon ménage car le web facilite réellement la vie des sportifs, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Le grand atout d’Internet, c’est sa capacité à rapprocher les gens de ce qu’ils cherchent. Cette mise à disposition quasi immédiate des prestations du monde entier n’a pas d’égal.

 

Quantified self

Vous avez certainement déjà entendu parler du quantified self ! Il s’agit d’une tendance qui consiste à s’auto-évaluer dans une série de domaines : qualité du sommeil, quantité d’eau bue chaque jour, nombre de pas pris… Cela est possible grâce à des objets connectés qui tirent des analyses pertinentes sur son entraînement sportif. On peut même partager les résultats sur les réseaux sociaux !

De nombreuses applications se proposent de compter vos pas, mettre au point des parcours de jogging ou de vélo et de mesurer votre fréquence cardiaque tout en donnant des conseils sur l’alimentation. Ainsi, Internet et sport vont main dans la main !

 

L’inconvénient de la collecte de données

Il existe un piège non négligeable à éviter avec le quantified self et les applications santé. La collecte de données par les marques est un fléau bien réel. Attention à ne pas donner trop d’informations sur vous sur Internet !

Le phénomène du big data est loin d’être contrôlé dans le monde, et certaines sociétés peuvent facilement racheter les données que vous fournissez volontairement, pour au mieux en tirer des avantages marketing. D’ailleurs, c’est souvent cela qui permet aux applications d’être gratuites. La vente de données est un business florissant qui fait vivre plus d’une start-up !

Par exemple, si vous renseignez dans votre application de régime que vous mangez souvent du yaourt, il est tout à fait possible de voir fleurir des pubs en ce sens lors de vos recherches sur Google.

 

La surexposition

Un autre souci avec Internet et le sport, c’est que la Toile donne une certaine ampleur à des comportements plus ou moins malsains ! Pensons notamment aux modes successives qui consistent à montrer la minceur ou la force. La plus connue a été le « thigh gap ». Il s’agit d’avoir un écart bien marqué entre les cuisses pour montrer sa minceur parfois extrême.

Les réseaux sociaux n’aident pas à avoir une vision réaliste et bienveillante de son corps et sa forme physique. La retouche d’images est fréquente et les filtres s’utilisent désormais par tout un chacun sur les photos du quotidien. Il existe également de nombreux comptes Instagram qui font l’éloge d’une alimentation peu équilibrée. Les tendances actuelles ? Un régime fait à 100% de fruits, d’aliments crus ou de smoothies.

Toutefois, les réseaux sociaux peuvent, bien entendu, être une source d’inspiration et d’échanges sur le sport ! Mais il faut faire attention aux informations que l’on consomme. À vous de faire le tri et d’être prudent dans votre usage du net !

Dans cette étude, tous les chiffres du sport.

 

 

Si vous manquez encore de motivation :

Laisser un commentaire